Commune de Limoux

Au sujet de la voie de liaison entre la RD 118 et la RD 623...

Le projet consiste en la création d’une infrastructure neuve, assurant la liaison entre la route de Carcassonne (RD118) et la route de Castelnaudary (RD623) sur la commune de Limoux. Il s’inscrit en zone péri-urbaine de la commune, en pied de coteaux, à proximité de lotissements, du collège, d’infrastructures sportives et de la gendarmerie.Une première phase de travaux a été réalisée en 2008 pour desservir au nord la nouvelle gendarmerie de Limoux.

Des vestiges archéologiques ont été mis en évidence lors de ces travaux :

Un premier diagnostic archéologique (INRAP Méditerranée) a été réalisé en 2016 et a duré environ 3 semaines. Ce diagnostic concernait le sud du projet à proximité de la RD623 : au vu de l’intérêt des éléments découverts, la DRAC a demandé au Département de réaliser des fouilles. Celles-ci étaient prévues à l’automne 2017.

Les interventions survenues sur le site en janvier 2017 consistaient en la réalisation du deuxième diagnostic archéologique sur la partie nord du projet (côté RD118).

De larges tranchées ont été ouvertes sur l’ensemble de l’emprise des travaux de la partie Nord afin que des archéologues de l’INRAP puissent repérer d’anciens vestiges qui pourraient avoir un intérêt historique. Les tranchées ont ensuite été comblées.

Au vu des découvertes réalisées, des fouilles archéologiques plus approfondies pourraient être prescrites par la Direction Régionale des Affaire Culturelles (DRAC) avant réalisation des travaux du projet (comme c’est le cas sur la section sud du projet), modifiant alors le calendrier de réalisation du barreau routier.

Le Département de l’Aude souhaite débuter les travaux de la future voie à l’automne 2018 compte tenu de ces découvertes et des recherches programmées

Le projet prévoit la réalisation d’un barreau routier compris entre deux giratoires : celui au nord de la future voie a été créé en 2008 lors de la première phase de travaux et le second est à réaliser.

Les déplacements doux (piétons et vélos) seront pris en compte dans l’aménagement et la vitesse sera limitée à 50km/h.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris