Commune de Limoux

Contrat Ville de Limoux

Dans la salle de quartier, pour faire le point avec les associations ce lundi 5 février 2018, sur toutes les actions entreprises par le biais du contrat de ville, Jean-Paul Dupré, rappelle que « environ 4 000 personnes qui habitent le quartier Aude  bénéficient de l’impact de cette démarche ». Le maire a aussi rappelé les projets d’ajouter aux équipements et emplois présents sur le secteur un hôtel de 70 chambres, un terrain de futsal flambant neuf ou encore le grand pôle culturel de la Tuilerie porté par Pierre Durand, et dont le permis de construire a été déposé dans la semaine : « Du cœur de ville a été tracé un cheminement vers le quartier Saint-Antoine, en passant par l’Aude, qui va se jeter vers le pôle culturel » se félicitait le président de la communauté de communes.

La sous-préfète Sylvie Siffermann a complété la liste de ces réussites financées par le contrat de ville dans les domaines du sport, de la culture, de l’insertion, de l’économie ou de l’amélioration du cadre de vie et appelé chacun à répondre aux appels à projets pour 2018.

Les travaux de rénovation énergétique de la résidence locative Saint Antoine s’inscrivent dans un projet de développement de la ville de Limoux et du territoire limouxin !

La commune de Limoux, au plus près de ses habitants et des acteurs de la vie associative, porte avec la communauté de communes du Limouxin un Contrat ville dans le quartier Aude !

L’opération présentée concerne 97 logements collectifs et représente un investissement de 3 850 000 € soit environ 40 000€ par logement !

23 % de fonds européens (FEDER)

76 % d’emprunts auprès de la caisse des Dépôts et Consignations

Ces prêts sont garantis par le Conseil Départemental et la Ville de Limoux.

Ce sont donc environ 4 millions d’euros qui ont été investis dans le projet, première pierre d’une réhabilitation globale du quartier. Le tout a été réalisé en concertation avec les habitants.

Et, rappelle Michel Bodevin, le président d’Alogea , bailleur social, le chantier a représenté « 4 300 heures d’insertion », soit « 2 équivalents temps plein » pour les résidents. « Nous en tirons une certaine fierté » .

Dossier de presse VISITE SAINT ANTOINE LIMOUX du 5-02-18.pdf

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris