Commune de Limoux

Les costumes de Carnaval

Le Pierrot: Typique du Carnaval de Limoux, élaboré à l’origine sur fond noir (la cause en serait la pénurie de savon liée aux restrictions de la dernière guerre), et orné de bandes brillantes colorées.

Il est aujourd’hui différent pour chaque bande. La collerette empesée ressemble à une épaisse fraise ne laissant découvrir du visage que l’emplacement du loup ou du masque. Les nouveaux costumes de Pierrot sont le fruit de l’imagination de chaque bande au niveau des couleurs, matières et accessoires.

Le goudil:

N'appartenant pas à la bande du jour qui parade devant la musique, il s’adonne, à la place qui lui est dévolue derrière les musiciens, à la fantaisie la plus débridée, se permet tous les costumes, depuis les travestis les plus nobles (prince, marquise, mandarin…) jusqu’aux plus ordinaires (assemblages hétéroclites dans le seul but d’être burlesque). Le costume du goudil trouve sa juste valeur dans la précision de ses accessoires. Le goudil joue un rôle plus qu’il ne danse. La faveur du public va aux plus drôles.Tout un chacun peut, à son gré, se déguiser en goudil et participer à la fête.

Le domino:

Bien qu’épousant sa forme classique, celui de Limoux est noir, orné de bandes satinées aux couleurs chatoyantes. Il porte aux pieds de grosses chaussures surmontées de guêtres lacées. L’accessoire servant à "mener la musique" est le fouet. Ce costume est abandonné de nos jours.

Le meunier:

Vêtu d'un costume de drap blanc, le "meunier de Limoux porte des sabots de bois et un bonnet de nuit tout aussi blanc avec un pompon. L'accessoire est un fouet.Il sort lors du premier dimanche de carnaval pour évoquer la tradition: il se rend près des autorités pour obtenir l'autorisation ( ou les avertir, c'est selon!) de commencer carnaval!

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris