Site officiel de Limoux
Logo Bon vivre Logo villes et villages fleuris

Présentation ce 13 mai 2022 par Monsieur le Maire Pierre Durand :

Limoux d’Antan : exposition à ciel ouvert de photos anciennes de Limoux

« Raconter Limoux au temps jadis »

Présentation ce 13 mai 2022 par Monsieur le Maire Pierre Durand :

« Mesdames et messieurs, chers amis,

J’ai grand plaisir à vous accueillir ce jour, autour de deux enjeux majeurs de notre action municipale :

Faire découvrir notre patrimoine culturel et bâti, faire découvrir les talents qui témoigne de sa profondeur et de sa beauté et plus spécifiquement aujourd’hui celui de Mme Kati CAUDERAN MOUNIE, qui tout en travaillant au Musée PETIET, au sein des services de notre commune, déploie son talent exceptionnel pour mettre en beauté et lumière notre patrimoine.

En somme et pour tout dire : aimer et faire aimer LIMOUX et le LIMOUXIN.

Pour permettre cela nous avons bâti une politique fondée sur la préservation de notre VIVRE ENSEMBLE par le développement et la modernisation de notre ville.

Les objectifs sont ici pluriels :

Requalification résidentielle des quartiers anciens (opération façade, nouvelles résidences Victor Hugo, ancienne clinique, Chalou).

Aménagement du centre-ville : métamorphose des rues Jean Jaurès et des Augustins, avant les rues de la Mairie et Saint Martin.

Création d’espace verts conviviaux : île de Sournies, aires de jeux, futur parc Barberouge.

Mise en valeur et préservation de notre patrimoine : Miséricorde, Place de la République,Pont Neuf, rue saint Victor…

Développement des services de proximité : Limoux prend soin de vous, future Maison des services.

Innovation énergétique et écologique : réseau chaleur bois, éclairage public, rénovation des bâtiments et écoles.

Développement économique : PRAE, Politique de la ville, Petites villes de demain.

Développement culturel : au travers de notre Carnaval et de nos événements artistiques et culturels Brass Festival de Limoux, Notes en Bulles etc…

Ainsi, ce moment que nous partageons aujourd’hui est l’un des maillons de cette métamorphose de Limoux.

Donc nous installons dans notre ville une exposition à ciel ouvert, illustrant nos rues et nos sites emblématiques intitulée : « Raconter Limoux au temps jadis ».

Des pupitres, en voici deux, vont nous inviter à flâner, découvrir ou redécouvrir les trésors Limouxins.

Repères de balades culturelles, balises de nos circuits patrimoniaux, ces pupitres témoins illustrent le changement et la permanence de Limoux par la rencontre du présent avec des cartes postales anciennes.

C’est donc un voyage dans le temps conjugué au présent de nos trésors offerts à tous auquel vous êtes invités.

Les plus anciens pourront se souvenir et les plus jeunes découvrir, tel est l’objet de cette exposition par les rues de notre ville :

Place de la République, rue des Augustins, rue Jean Jaurès, Promenade des Marronniers, Promenade du Tivoli, Porte rue de la Goutine, Île de Sournies, Notre Dame de Marceille, rue de la Mairie ainsi que Hameau de Vendémies.

Le spectateur va s’immerger dans les images du passé et découvrir le Limoux d’Antan sous deux formats : des pupitres (visuel + texte) ainsi que des bâches (uniquement visuel) aux formats différents sur les vitrines de certains locaux commerciaux vacants.

Exposition ou parcours culturel et patrimonial qui comme son nom l’indique va durer dans le temps et s’enrichira au fur et à mesure.

Aujourd’hui 10 pupitres sont installés et dans les jours à venir 16 de plus pour atteindre 26 (avec Vendémies).

Grâce à Monsieur Jean Taillefer que je remercie pour son aide précieuse, Limouxin de pure souche et grâce à son frère Emile Taillefer qui a mis à disposition de la commune une partie de sa photothèque nous avons pu donner vie à cette plongée dans la permanence de notre patrimoine.

Merci également à Gilbert AUPIN pour son investissement sans faille dans la mise en valeur de notre patrimoine, ainsi qu’à nos services qui ont su lier imagination et efficacité (Géraldine GIRONCE…).

Ainsi ces parcours commencent aujourd’hui, Vendredi 13 Mai 2022 et s’associent à l’exposition des clochers du Limouxin à l’encre de chine de notre artiste Kati CAUDERAN MOUNIE.

Exposition qui sera offerte aux yeux de tous dans le hall de la Mairie durant tout l’été.

Permettez-moi de vous parler de Kati :

Issue d'une famille d'artistes toulousains et bordelais, c'est à Limoux que Kati a vu le jour en 1973 (une des dernières à y être née d'ailleurs). Son grand-père et arrière-grand-père, sculpteurs toulousains, lui ont insufflé le don du dessin et c'est entre gouges et fusains, qu'elle fait ses premiers pas dans l'Art. Elle suit un double cursus d’Art (spécialisation iconographie médiévale, puis Art contemporain) et de Sciences du langage (mention neuropsycholinguistique) dans la ville rose.

Cette double approche lui permet de dépasser rapidement la proposition d’une simple esthétique de surface, et d'afficher un parcours véritable, un itinéraire de vie qui l’a poussée à faire des recherches sur le sens et sa traduction picturale.

Sa démarche au final, centrée sur l’encodage du symbole, consiste en une expression libérée du passage au moule de la parole.

Très tôt reconnu, son travail côté par Drouot et expertisé par Cambridge Expertise a obtenu à ce jour 34 prix et distinctions, le dernier étant la médaille d'or du mérite artistique pour l'ensemble de sa démarche dans le cadre de la promotion 2022 des Arts et Lettres de France (Bordeaux). Elle expose aujourd’hui à Toulouse, Nice, Paris et même au Japon.

Travaillant sur la base de thématiques, elle présente à la Mairie aujourd’hui son travail sur le patrimoine local, un peu à part dans sa démarche.

Kati est également auteur d'épistolaires d’ateliers pour lesquels elle a reçu 3 prix littéraires et est admise au répertoire Berlioz depuis 2019.

 

Son arrière-grand-père Armand Caudéran et son grand-père Armand Caudéran Junior ont reçu de nombreux prix aux Beaux-Arts de Bordeaux et Toulouse.

Leurs œuvres se retrouvent pour l'un dans les châteaux du Bordelais, dans plusieurs villages pour des statues commémoratives de la 1ère guerre, les Caisses d'épargne, une partie des statues du Capitole de Toulouse pour lesquelles il a été fait Officier d'Académie.... Pour l'autre au sein de sous-Préfectures dont celle de Béziers, la cour Alfonse 13 en Espagne (sculptures sur glace) ainsi qu’à Limoux (le St Martin de la Communauté des communes par exemple).

 

A travers vous Kati nous rendons ici hommage à votre famille, à votre œuvre ainsi qu’aux trésor du patrimoine Limouxin vivant et bâti. «